EuropeRoyaume-Uni

YORK: 7 RAISONS D’Y PASSER UN WEEK-END

Il était une fois, dans le nord de l’Angleterre, une petite ville paisible entourée de remparts. Cette ville se nommait York. A taille humaine, d’inspiration médiévale et peu prise à l’assaut par les touristes, elle a tout pour vous plaire. Voici 7 raisons d’aller faire un voyage dans le temps en la visitant.

york minster

C’est le joyau de la ville. La cathédrale de York n’a pas à rougir devant nos cathédrales françaises même si elle s’en inspire. Comme pour tout édifice gothique de cette époque, la construction s’étale sur plusieurs siècles. Si sa nef est de style English Decorated (une sorte de gothique flamboyant avant l’heure), agencée entre 1291 et 1350, sa façade quant à elle est bien plus tardive. Elle s’achève entre 1430 et 1470, reprenant les codes des cathédrales Notre Dame de Paris ou de Reims. Après avoir scruté les moindres détails de la façade, poussez le portail pour en prendre encore plein la vue.

Ses vitraux sont parmi les plus beaux du monde. C’est là qu’on trouve la plus grande concentration de vitraux médiévaux. Datant d’époques différentes s’étalant du XIIIe au XVe siècle, restez attentifs aux détails. On peut y trouver des scènes loufoques comme une procession de singes. La Grande verrière ouest est un bijou dont les lancettes forment un cœur, rappelant au passage la vocation de l’église.

Autre espace remarquable : la salle capitulaire. Le plafond voûté en bois tient du génie. Mais ce qui attirera aussi votre attention, ce sont les visages sculptés perchés sur les colonnades. Les artistes disposaient finalement d’une certaine liberté d’expression. Ne soyez pas étonnés si vous voyez un affreux cochon, un aigle manger les yeux d’un homme, des personnages grimaçants ou se mettant le doigt dans le nez.

Enfin, ce que je vous conseille absolument, c’est la montée sur les toits de l’église. De là, vous aurez un tout autre point de vue sur les deux tours. En descendant, vous pouvez assister aux vêpres quotidiennes dans le chœur à 17 heures. Réservation obligatoire. Vous verrez alors à quoi ressemble un rite anglican. Pour ma part, je n’étais pas forcément à l’aise avec ce genre de cérémonie.

Déambuler dans le quartier des shambles

En se promenant dans les rues de York, on s’imagine mieux l’organisation d’une ville du Moyen Age avec ses rues tortueuses. Des maisons à colombages biscornues semblent bientôt nous tomber sur la tête. Pour info, 28 boucheries étaient présentes à cet endroit même. Aujourd’hui, elles sont remplacées par de nombreux magasins, pour touristes essentiellement mais pas forcément de mauvais goût. N’hésitez pas aussi à aller faire un tour au marché non loin de là. Food trucks et petits producteurs sont installés. Parmi les bons produits vendus : des fudges au whiskey ou au bailey.

LES REMPARTS

La promenade des remparts est vraiment un incontournable lors de votre passage à York. Beaucoup les prennent à partir de la Multangular Tower. De là, vous aurez une superbe vue sur les jardins, les arrière cours des restaurants branchés et surtout sur York Minster. Cependant,  les remparts s’arrêtent au bout d’un moment. Mais ce n’est pourtant pas fini. Il reprend après Skeldergate Bridge qui vous offre une superbe vue sur la rivière et se finit à Micklegate Bar. Cette portion est vraiment la plus agréable car vous êtes au plus près des résidences et des habitants de la cité.

Les PUBS

Nous sommes en Angleterre et les pubs, ce n’est pas un mythe. A York, les bières sont locales et ce sont les habitants qui envahissent ces bars si bruyants. C’est encore mieux quand vous êtes là un soir de match de foot. Pour moi, c’était la demi-finale de la coupe du monde entre la Croatie et l’Angleterre. Secrètement, j’étais content du résultat car je regardais la finale là bas et je ne me voyais pas vivre la finale française chez l’adversaire. Si vous voulez passer un bon moment, je vous conseille The Old White Swan qui sert de bons burgers.

Faire du shopping

Bien que je ne suis pas de ceux pour qui vacances riment avec consommation, il est toujours génial de pousser les portes des magasins anglais. Leurs vitrines sont souvent farfelues et leurs intérieurs tout autant. York n’échappe pas à la tradition. Parmi mes magasins préférés, il y a clairement The Yorkshire Soap au 10 Blake Street. Bien sûr, ça sent bon. Les savons sont au citron, à la pomme ou encore à la rose du Yorkshire. Ils arrivent par paquets envoyés par les cigognes. Ils prennent l’allure de gâteaux ou de cupcakes. Oui, c’est très girly. Juste à côté, The Imaginarium rivalise aussi d’inventivité.

Shakespeare in york

L’été dernier, j’ai eu droit à une superbe surprise. Le Songe d’une nuit d’été était en représentation à York. Et pas n’importe où : dans un théâtre shakespearien totalement reconstitué. Pour seulement quelques £, vous pouvez vous retrouver en fosse comme au temps du dramaturge. Le Shakespeare’s Rose Theatre a tourné à plein régime pendant l’été 2018. Romeo & Juliet, Macbeth et Richard III se sont enchaînés chaque soir et chaque après-midi. Les acteurs sont fantastiques. Ils jouent, dansent, se battent, chantent … Espérons qu’il y ait une nouvelle édition en 2019. Pour ma part, ce fut un souvenir mémorable.

Afternoon tea

Comme dans toute l’Angleterre, aux environs de 17h00, on prend le thé à York. Celui-ci se sert avec une montagne de petites mignardises ou de petits sandwichs. L’institution à York, c’est clairement Betty’s qui possède deux établissements dans la ville. D’autres plats comme le haddock fumé avec œuf poché et sauce hollandaise valent aussi le coup.

Où se restaurer ?

N°8 Bistro, 8 Gillygate : quand on entre dans le bâtiment moderne, on ne voit pas tout de suite son arrière cour toute mignonne. Et on ne s’imagine pas non plus que la nourriture est succulente. Il a même gagné un Award-winning food. Des recettes anglaises mais aussi italiennes comme le risotto. J’ai eu la chance d’avoir comme serveuse une ancienne actrice de la série Skins (Lisa Backwell qui incarnait Pandora). Ne la cherchez plus là bas, elle est désormais chimiste à Grenoble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *