EuropeRoyaume-Uni

Parcours des plaisirs 2018 : YORKSHIRE ET LAKE DISTRICT

Chaque année, mon copain et moi célébrons notre anniversaire de rencontre en s’offrant un voyage surprise alternativement. Ceci a un nom : le parcours des plaisirs. Le principe : l’un de nous offre à l’autre une destination qu’il ne connaît pas avant de partir. Et chaque jour est une surprise faite d’activités ou d’inattendu. Cette année, c’est moi qui était dans l’inconnu. Après les Ardennes belges, le Wilthshire, Copenhague et le Skellig Ring, cette année m’emmenait dans le nord de l’Angleterre. Après 3 jours dans le Yorkshire, virée dans le Lake district pour une durée équivalente. Retour sur un voyage exceptionnel. Je te remercie beaucoup.

JOUR 1/ SUR LE LITTORAL DU YORKSHIRE

Matin : Whitby

Petit port de pêche un tantinet touristique, il a cependant un charme fou. De petites rues où s’entassent boutiques et restaurants, une colline en haut de laquelle se dressent les ruines d’une fascinante abbaye de style Early english. De ses hauteurs, se révèlent des falaises avec une mer déchaînée où il n’est pas recommandé de se baigner. Le littoral du Yorkshire est sauvage malgrè les deux jetées de Whitby qui nous permettent de les mirer avec plus d’attention. Déjà, on se dit que le Yorskhire, ça s’annonce très bien.


APRES-MIDI : EN VELO SUR UN ANCIEN TRACE DE CHEMIN DE FER

Le Yorkshire ne manque pas d’activités pour vous mettre en jambes. Et il dispose aussi de deux parcs nationaux. Ca tombe bien car Matthieu nous a loués des vélos pour mieux apprécier les landes du Yorkshire ou Yorkshire Moors. Nous avons suivi le chemin appelé le Cinder track. On en a pris plein les yeux : des troupeaux de moutons, quelques vaches, la mer et les promontoires majestueux de Robin Hood’s head et Ravenscar … C’était dur à l’aller car ça montait pas mal et on n’est pas des très grands sportifs. Mais Matthieu, par amour, a décidé d’aller jusqu’au bout pour moi, prêt à cracher ses poumons. Car ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est qu’à Ravenscar, il ne faut pas louper l’hôtel. Promenez vous dans son jardin et au bout à gauche, vous verrez un sentier descendre. On m’avait dit d’y aller. Beaucoup de gens ne descendent pas jusqu’à la plage et c’est pour ça que je me suis retrouvé seul avec  à 10 mètres en face de moi une colonie de phoques. Ce fut un instant magique mais ils sont très craintifs. Ne vous approchez donc pas trop! 30 minutes aller retour de randonnée qui m’ont épuisé après le vélo et pourtant, ce fut l’un de mes plus beaux moments du voyage. Il y allait en avoir d’autres. Dès le soir, d’ailleurs, on apprenait que les Bleus allaient en finale.


JOUR 2/ SURF ET CHATEAU

MATIN : DU SURF A SCARBOROUGH

Scarborough est une station balnéaire particulière. Ce ne sont pas des blocs de béton qui font face à la mer. Elle sent bon l’atmosphère victorienne et elle est d’ailleurs la première station de ce type née en Angleterre. Son hôtel Victoria reste mythique avec ses 365 chambres représentant les jours de l’année sur 12 étages pour les mois avec 4 tours pour les saisons. Aujourd’hui, ce n’est plus un hôtel de luxe et vous pouvez aisément vous y payer une chambre. On aime voir les habitants lire sur les bancs face à la mer ou promener leurs chiens (qu’ils ont souvent en double) sur la plage. Mais moi, je n’étais pas là pour me reposer. Je suis venu à Scarborough prendre ma première leçon de surf. Je craignais l’eau froide et je ne suis pas très bon nageur. Mais avec la combinaison et un moniteur qu’on a eu rien que pour nous deux, j’ai beaucoup appris, je n’ai pas pris froid et j’ai même réussi à me dresser deux ou trois fois sur ma planche. Après deux heures, je n’avais pas envie de partir.

APRES-MIDI: CASTLE HOWARD, l’incontournable

Vous en entendrez parler sur tous les guides de voyage qui s’intéressent au Yorkshire. Castle Howard est un must, une chose à faire. Il faut s’acquitter d’une billet d’entrée assez cher (18,95 £) mais ça vaut le coup. Bien sûr, il y a d’abord le château qui compte beaucoup pour les Anglais. En effet, il a servi de décor à la série Retour à Brideshead en 1981. Elle a cartonné et depuis, il y a eu un remake sous forme de film et de série.

Ce tournage a aussi permis de redonner ses lettres d’or au château qui avait connu bien des déboires après l’incendie qui détruisit l’aile sud-est et le dôme qui fait sa fierté. La Grande Salle est d’ailleurs le chef d’oeuvre de l’architecte John Vanbrugh qui n’était pas du métier mais qui avait eu la confiance du troisième comte de Carlisle, Charles Howard. Il est assisté dans sa tâche par Nicholas Hawksmoor qui est lui architecte de profession. Parmi les plus belles choses à voir, ne loupez pas la Grande salle et son dôme, le passage antique où sont posées les différentes œuvres ramenées d’Italie par le quatrième comte de la famille et la chapelle.

Mais Castle Howard vaut surtout pour ses jardins. Ils sont immenses et peuvent vous prendre aisément toute une après-midi. Il y a bien sûr des chefs d’oeuvre comme la fontaine d’Atlas. Pourquoi pas aussi s’assoir sur un banc, le temps d’une lecture ou d’une sieste, devant l’un de ses immenses lacs. Vous pourrez même vous aventurer en forêt. C’est un endroit magique qui rappelle pourquoi on aime tant les châteaux anglais.


JOUR 3 : YORK la sublime

MATIN : YORK MINSTER

L’Angleterre a vraiment un don en ce qui concerne les églises gothiques. J’avais déjà été sublimé par celles de Wells et Salisbury au sud du pays. Celle de York appelée York Minster est tout aussi magique. Alliant plusieurs styles (Early english, decorated et perpendicular) parce qu’une cathédrale ne se construit pas en un an, on va de surprise en surprise. Plus d’une centaine de vitraux, des tours qui nous permettent de nous offrir un horizon sur la ville, une salle capitulaire impressionnante … Je n’en dis pas trop ici car un article exclusivement orienté sur la ville fera la part belle à la cathédrale. Mais allez y absolument !

APRES-MIDI : LE CENTRE DE YORK

Le centre de York vaut qu’on y passe une après-midi. Et là aussi, je m’étendrai dans un futur article. Voilà toutefois un condensé de mes expériences : des maisons médiévales qui tiennent on ne sait comment, des remparts qui plongent notre regard dans des recoins cachés de la ville, un afternoon tea gargantuesque … J’ai tellement à dire sur la capitale du Yorkshire.

SOIR : SHAKESPEARE IN YORK

Je savais que ma surprise retomberait le soir cette fois-ci. Et quelle surprise ! Juste en face de la tour Clifford a été reconstitué un théâtre élizabéthain accueillant chaque après-midi et soir une pièce du dramaturge. Comme autrefois, ceux qui seront assis payeront plus cher mais pour ceux qui sont dans la « fosse », cela ne coûte que quelques £. Ce soir là, je suis donc allé voir Le Songe d’une nuit d’été. Je vous conseille de faire comme moi : imprimer le script des actes et des scènes sur Wikipédia car c’est quand même du vieil anglais. Grâce à ça, on a tout compris et la pièce était hallucinante. Les acteurs anglais savent danser, chanter, faire des acrobaties, jouer un texte … Rien que la représentation des elfes pour ceux qui connaissent la pièce vaut le voyage. 3 autres pièces sont jouées : Romeo & Juliet, Macbeth et Richard III. Ca dure jusqu’au 2 septembre. Tout le programme ici. Après ça, on s’est remis de nos émotions avec une bonne pinte le long de la rivière.


JOURs 4, 5 ET 6 : LAKE DISTRICT

Par un excès de zèle, Matthieu m’a offert deux voyages en un. J’avoue l’avoir vu un peu venir mais j’étais content. Car parfois, vouloir faire les choses en grand, ça a du bon. Et on fêtait quand même nos 5 années de bonheur. Plus à l’ouest, cap donc sur le Lake district.

C’est l’une des régions les plus touristiques du pays. Toutes les enseignes affichaient « No vacancies » lorsque nous y étions en juillet. On comprend très vite pourquoi . Je passe assez vite sur ces 3 jours, non pas que j’ai été déçu car c’est plutôt le contraire. En réalité, j’ai décidé de rédiger un article complet sur les 3 randonnées magnifiques que nous avons trouvé entre montagnes, lacs et crêtes parfois difficiles à passer. C’est assurément l’une des plus belles régions d’Angleterre.


Ce fut donc 6 jours que je ne regrette absolument pas. Ils restent à tout jamais gravé dans ma mémoire autant que la finale de la coupe du monde qu’on a regardé depuis l’aéroport. J’étais donc doublement heureux. L’année prochaine, c’est moi qui l’emmène dans une destination secrète. Et comme il aura 30 ans une semaine après, attendez vous à de l’excès de zèle.

Où dormir ?

Nous partons avec Airbnb dans le cadre d’un parcours des plaisirs et en chambre privée car il faut payer les logements en entier. Malheureusement, on n’a pas été séduit par les endroits où nous avons logés. Malgré tout, nous avons trouvé une perle à Scarborough. Dommage qu’on y ait passé qu’une nuit. Alors que Tintin est à l’honneur dans les escaliers, en plus d’être charmante, la chambre dispose d’un matelas des plus confortables. Susan, une hôte qui est habituée à recevoir vous prépare un petit-déjeuner de grande qualité et gargantuesque (que j’ai adoré les myrtilles et framboises fraîches), vous fera passer un excellent moment. Et on est même reparti avec un excellent dandy cake (gros gâteau à base de fruits confits) cuisiné par son petit-fils. Un excellent goûter pour l’après-midi. Cliquez ici pour l’adresse de Susan. Une des meilleures adresses Air bnb dans le Yorkshire.

En ce qui concerne le Lake district, évitez Windermere comme je l’ai fait. Station de montagne sans charme malgré les belles maisons en ardoise qu’on retrouve partout dans la région.

Le transport

Si vous habitez dans le Nord de la France comme moi, prenez l’aéroport à Bruxelles Charleroi pour atterir à Manchester. Le prix avec Ryanair est intéressant : moins de 50 euros aller retour par personne.

Sur place, je recommande vivement la location d’une voiture même si dans le Lake district, il y a pas mal de liaisons de bus.

Les bonnes adresses pour les activités 

En ce qui concerne le vélo que nous avons pris pour le Cendar track, optez pour la compagnie Trailway Cycle Hire. N’essayez pas de les appeler, ils ne répondent jamais. Allez y directement.

Pour le surf, choisissez la compagnie fluidconcept. Les leçons ne sont pas très chères et en plus, vous pourrez être seuls avec votre moniteur. L’adresse est la suivante : 9 The Spa Complex, South Bay, Scarborough

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *