Mes tops 10

LES 10 PLUS BEAUX PONTS DU XXIe SIECLE

Golden Gate bridge, pont Charles, pont du Gard … Nombreux sont les ponts devenus icône d’une ville ou d’une région traversés par des hordes de touristes chaque saison. Moins célèbres, leurs homologues de notre siècle sont pourtant aussi des prouesses. Voici la liste, au regard de mes voyages, des 10 plus beaux ponts du XXIe siècle. Débattus, objets de fierté ou de rejet mais aussi de réconciliation, ces ouvrages ont une fonction bien plus importante qu’on pourrait le penser.

 

  1. LE PONT JACQUES CHABAN-DELMAS (BORDEAUX)

 

Bordeaux a longtemps été le premier port de France, empêchant de construire un pont sur la Garonne.  Il y a eu de nombreux projets pourtant. A la fin des années 1980, les installations du port disparaissent de Bordeaux et s’installent en aval. Dans les années 1990, quand Alain Juppé réactualise la question du pont, des habitants s’y opposent. Plus que pour des arguments patrimoniaux, ils considèrent que la ville sera à jamais un port et le redeviendra. De plus, cela engendrerait une circulation plus importante, insupportable pour beaucoup de Bordelais. En parallèle de la fluidification du trafic routier, il fallait aussi développer la rive droite qui accueillait de nombreux entrepôts. Le port s’en allant, les friches permettent alors de dégager une importante réserve foncière. Mais pour que ce quartier attire, le pont devient nécessaire. En 2007, Bordeaux est classée à l’UNESCO. C’est le plus grand ensemble urbain classé au monde. L’organisation de préservation du patrimoine s’oppose à ce pont qui détériorerait le bien. Il fallait améliorer le projet, en faire un élément de référence. Les quatre piles majestueuses du pont Jacques-Chaban Delmas font aujourd’hui globalement la fierté des Bordelais.

  1. LE PONT NAPOLEON (LILLE)

 

Sans utilité pratique particulière, le pont Napoléon s’inscrit pleinement dans le paysage. Alors que les quais de Deûle étaient de plus en plus désertés, sans oublier les sordides histoires de noyade, ce nouveau monument a participé de participer à la réhabilitation du quartier. Quand on le voit, on ne pense pas une seule seconde qu’il a été construit en 2014. En réalité, il est reconstruit à l’identique. Il existait déjà avant d’être détruit par les Allemands pendant la Seconde guerre mondiale. Actuellement, il est le seul pont couvert de France. Invitation au romantisme, ses quatre sphynx s’en font les gardiens. Et une perspective sur le pont au coucher du soleil vous offrira l’une des plus belles photos de la ville.

  1. PEACE BRIDGE (DERRY/LONDONDERRY)

 

Les ponts ne sont pas que des passerelles ou de beaux endroits à photographier. Ils peuvent aussi avoir une portée symbolique forte. C’est le cas du Peace bridge achevé en 2011 à Derry/Londonderry. Peu connue des voyageurs qui n’ont d’yeux que pour Belfast et la chaussée des géants, cette ville a pourtant été au cœur des « Troubles ». Cette période a pour faire simple opposé les catholiques nationalistes, favorables à la réunification avec l’Irlande aux protestants unionistes favorables au maintien dans le Royaume-Uni. C’est dans cette ville qu’a eu lieu le terrible Bloody Sunday popularisé par U2. Aujourd’hui, les plaies ne sont pas totalement cicatrisées. C’est l’Union européenne qui a financé le projet dans le cadre du prix PEACE. Il enjambe la Foyle et relie les quartiers du centre protestant aux quartiers périphériques catholiques. A un moment, les deux pointes se croisent comme une poignée de main.

 

  1. MILLENIUM BRIDGE (LONDRES)

 

Revivifier les quais de Londres a été l’ambition de la municipalité ces dernières années et le pari a été plus que réussi. Il relie la désormais célèbre Tate Modern et le théâtre du globe rive gauche à la cathédrale Saint-Paul rive droite. Sa silhouette particulière en fait un emblème de Londres, surtout depuis qu’un des films Harry Potter l’a pris comme décor.

 

  1. HELIX BRIDGE (SINGAPOUR)

 

            Singapour se veut depuis longtemps le chantre de la modernité. Cela passe aussi par les ponts. Helix Bridge, nommé également The Helix, est clairement un pont créé pour les touristes. Il relie les principales attractions de Marina Bay. Et il est devenu lui-même une attraction. Singapour voulait un ouvrage sans nul autre pareil. Mission accomplie. Il symbolise la structure de l’ADN avec ses deux éléments en spirale maintenus par des anneaux. Après son passage, vous n’êtes clairement pas au bout de vos surprises. Poussez vers Gardens by the Bay. Et vous vous direz que la cité-Etat est vraiment unique.

 

  1. LA PASSERELLE SIMONE DE BEAUVOIR (PARIS)

 

La ville Lumière est déjà célèbre pour la vingtaine de ponts qui enjambent la Seine. Mais contrairement à ce qu’on pense, la capitale française ne reste pas figée dans son passé. En témoigne, la passerelle Simone de Beauvoir, un pont piéton qui vous conduit directement à la BNF. C’est une magnifique passerelle dont les deux courbes s’entrecroisent. Et vous découvrirez alors un quartier peu fréquenté des voyageurs.

 

 

  1. BERNATEK FOOTBRIDGE (CRACOVIE)

 

C’est totalement par hasard que je suis tombé sur ce pont en passant de l’autre côté de la Vistule. Alors que la structure est sympa, nous rappelant le dos d’une baleine, c’est surtout sur les câbles que votre attention doit se porter. En effet, des sculptures défiant la gravité titillent notre regard. Ce sont de véritables acrobates, funambules et autres figures du cirque qui ont été posées là sans se soucier un seul instant de nous. Un peu de poésie sur un pont, c’est toujours magique, d’autant que celui-ci est piéton.

 

  1. LE PONT DE LA PAIX (TBILISSI)

 

Le pont serait-il vraiment un vecteur de paix ? Après Derry/Londonderry, c’est ce qu’affirme la capitale géorgienne. Ce que j’ai adoré à Tbilissi, c’est ce mélange d’architecture ancienne et de modernité qui prend bien. Dans la perle du Caucase, ce pont de verre et d’acier est vite devenu un nouvel emblème de la Géorgie du XXIe siècle. Il se retrouve désormais sur toutes les cartes postales. On a l’impression de s’enfoncer dans le ventre d’un serpent.

 

  1. LE VIADUC DE MILLAU (AVEYRON)

 

Le viaduc de Millau, construit en 2004, est devenu le plus grand pont du monde. Rien que ça. Et il impressionne. Bien intégré à son environnement dans la campagne verdoyante, vous aurez certainement la chance de rouler dessus lors d’un voyage en Occitanie. Arrêtez vous à l’aire du même nom pour pouvoir jouir d’un point de vue extraordinaire. C’est un ouvrage moderne qui a permis de désenclaver le Massif Central. On se croirait presque sur un bateau grandes voiles déployées maintenues par des haubans. Possibilité de visite guidée.

  1. SOUTHERN RIDGES (SINGAPOUR)

 

Au sud de la ville, à l’écart des grandes attractions, des passerelles en bois surplombent la ville. C’est parti pour une incroyable marche sur les Southern Ridges. Prenez vos précautions car quelques singes peuvent vous embêter. Des collines et des parcs tapissent le sud. 9 kilomètres durant, vous profiterez de superbes points de vue sur lea skyline lointaine et la jungle environnante. Au coucher du soleil, ça vaut vraiment le détour. Je vous conseille la portion du Kent Ridge Park au mont Faber où il n’y a presque personne. Les Henderson Waves, plus fréquentées, est un pont grandiose de 36 mètres en forme de vague. Sûrement l’une des plus belle balades urbaines au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *