La Florence contemporaine

Pétrifiée. Muséifiée. Paralysée. C’est le revers de la médaille quand on dispose d’un patrimoine aussi riche que celui de la capitale toscane. Les projets urbanistiques font toujours débat et finissent souvent le bec dans l’eau. Pourtant, ici et là, certaines institutions ou artistes essaient de s’affranchir de la Renaissance pour proposer une Florence contemporaine. Ouvrez-bien les yeux, vous risqueriez d’être surpris.

Clet Abraham, un Français qui détonne

Vous ne le connaissez certainement pas mais il est partout dans la ville. Clet Abraham, c’est notre petit Frenchie qui est venu foutre un petit grain de folie dans les rues de Florence. Pour s’en rendre compte, il faut lever les yeux au ciel vers … les panneaux de signalisation. C’est un geste à la fois poétique, humoristique et assez souvent politique que ses silhouettes et adhésifs posés sur la signalisation routière. Ici, une silhouette vient embarquer un sens interdit, là une voie sans issue se transforme en crucifixion pour le Christ quand un tailleur de marbre transforme le sens interdit en sculpture. Bref, c’est toujours surprenant et ludique et même photogénique. Je vous conseille aussi de vous rendre sur le Ponte delle Grazie pour vous faire prendre en photo avec L’Homme du commun, un simple bonhomme qui se jette dans le vide comme un cri du cœur à la mairie pour qu’elle accepte de nouveaux projets innovants. Bien qu’adoptée par les Florentins, elle a déjà été retirée deux fois par les autorités municipales. Un appel à bouger donc dans une ville plutôt immobile. Je vous conseille pour ma part de vous rendre dans son atelier du côté de l’Oltrarno au studio Clet Abraham.

Une galerie d’art contemporain

C’est assez fou de trouver une galerie d’art contemporain à Florence au milieu d’une myriade d’antiquaires. Mais quand on cherche, on trouve. Sur les marges du centre historique, Street Levels Gallery met en avant des artistes du street art dont ceux qui exposent à Florence. On pense notamment à l’artiste Ache77 et ses pochoirs collés à la va vite dans les rues de Florence. Une belle façon de toucher du regard la Florence contemporaine.

Le Palazzo Strozzi

Ce palais Renaissance a fière allure avec ses grosses pierres ajourées comme base de l’édicice, ses fers à cheval pour décoration et son architrave qui rappelle les temples antiques. En franchissant ses grandes portes cochères, on tombe immédiatement amoureux de sa loggia. Mais surtout, le Palazzo Strozzi est l’endroit idéal pour aller voir une exposition contemporaine de qualité qui attire à chaque fois de nombreux Florentins. Vous pourrez même prolonger le plaisir dans son bar lounge. Et en plus, le jeudi, l’exposition est ouverte jusqu’à 23h00. De quoi bien remplir ses soirées.

La Manifattura Tabacchi

C’est le grand projet urbanistique du moment. Mais pour cela, il faudra aller bien au-delà du centre. L’ancienne manufacture de tabac, en italien manifattura Tabacchi opère une mue phénoménale. Dans cet espace où la place ne manque pas, c’est là que la Florence contemporaine travaille à sa renaissance. Ces 16 hangars abandonnées sont en train d’être complètement réhabilités et certains travaux sont déjà achevés. Galeries d’art contemporain, espaces de co-working, résidences de luxe ou pour étudiants, ateliers d’artistes, accueil de start-up, école de mode, studio d’enregistrement, un jardin suspendu planté d’arbres et des espaces de restauration …, voilà tout ce qui est prévu. C’est le moment d’aller vous en rendre compte avant tout le monde car ça va vite devenir tendance. Vous pouvez d’ores et déjà aller y manger car ça vaut la peine. Un futur coup de cœur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Pour suivre mes voyages au jour le jour avec mes réseaux sociaux

Facebook
Facebook
INSTAGRAM