Florence, côté jardins

L’été, l’intérieur des églises nous apporte la fraîcheur dans la cité toscane. Mais se promener dans les jardins de Florence est tout aussi agréable et nous permet de fuir un peu la torpeur touristique. J’en profite aussi pour vous parler d’un parc. Suivez le guide!

Giardino delle Rose

Comme tous les jardins dont je vais vous parler, celui-ci se situe de l’autre côté de l’Arno ou l’Oltrarno. Un excellent arrêt si vous souhaitez aller admirer les couchers de soleil sur la Piazza Michelangelo. Il est posé sur une jolie petite colline qui offre des vues fabuleuses sur le Duomo ou le Palazzo Vecchio. S’étendre de tout son long dans ses pelouses plantées de rosiers est un vrai délice. Et vous pourrez même prendre un café ou un apéro sur la petite terrasse où se joue de petits concerts de jazz gratuit. La définition de la Dolce Vita!

Giardino Bardini

Encore une fois un jardin sur une belle colline, plus entretenu et plus étoffé que le Giardino delle Rose, on peut entrer par en haut ou par en bas. Le Giardino Bardini est privé donc payant, mais pas cher (5 euros l’entrée combinée avec les jardins Boboli). Vous pouvez aisément le coupler avec une visite de San Spirito ou du Giardino delle Rose. Les statues et les parterres de fleurs en font une très jolie promenade. Et bien sûr, on a une belle vue sur le Duomo mais il est tellement grand que ce n’est pas difficile.

Les jardins Boboli

Ce sont les plus célèbres de Florence. C’est donc aussi là qu’on y trouve le plus de touristes. Mais ils sont tellement grands que la foule n’est jamais gênante. Après que Florence est devenue un duché, Cosme Ier épouse Eléonore de Tolède. Et on peut dire qu’elle a laissé sa marque dans la cité florentine. En 1549, elle achète sur l’Oltrarno le palais Pitti, du nom du banquier à qui il appartenait. Mais surtout, elle décide d’y faire un construire un parc d’une grande splendeur. Et les jardins de Boboli n’ont pas fait appel à des amateurs. Les grottes sculptées sont signées Vasari, les fontaines et les statues sont de Buontalenti. Ce parc est immense et rappelle Versailles avant l’heure, certes en moins grandioses. Il offre surtout de superbes vues sur le Palazzo Pitti et les collines de la campagne toscane. Vous pouvez vous installer dans cet immense espace vert vous reposer ou jouer aux cartes. On y cultive aussi une variété infinie de citron. Venez en matinée quand la foule n’est pas à son maximum!

Le Cascine

C’est sûrement le parc le moins connu de Florence. Car il est vraiment à l’écart du centre historique mais les Florentins s’y pressent le mardi, jour où il faut le visiter. Et oui, mardi rime avec marché. Un marché cosmopolite tout et très en longueur. Vous pouvez vous écarter pour longer les berges de l’Arno ici bien plus sauvages qu’ailleurs. Et revenir au marché pour prendre un espresso. Et si vous avez faim, un sandwich à la porchetta ou un lampredotto, une spécialité de trippe florentine … à l’estomac de vache!

EN BONUS

Pour notre prochaine visite à Florence, nous aimerions visiter le Giardino Torrigiani, bien caché pour le coup. Il est privé et ne se visite qu’avec ses propriétaires. Un potage, de vastes pelouses, des statues de lion offrent un cadre romantique à ce jardin à l’anglaise. Réservez ici!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Pour suivre mes voyages au jour le jour avec mes réseaux sociaux

Facebook
Facebook
INSTAGRAM