France

DES BAMBOUS DANS LES CEVENNES

A 1h10 de Montpellier et à seulement 45 minutes de Nîmes, voici un lieu sans nul autre pareil en France. C’est près d’Anduze qu’Eugène Mazel a créé ce parc exotique en 1855,  revenu d’Extrême-Orient avec des plants d’Asie dans ses valises. Depuis, ça a bien poussé.

 

LE MONDE DANS UN PARC

Les bambous vous rappelleront l’Asie tandis que les séquoias sentent bon la Californie. Le Japon inspire le vallon du Dragon et plus loin, une allée est bordée de palmiers de Chine. Et le plus étonnant, c’est que les Cévennes disposent d’un climat idéal.

On lève vite la tête pour admirer ces forêts. Car oui, ce sont des bambous mais certains atteignent 25 mètres et leur concentration donne vraiment la sensation de se promener dans un bois. Encore plus impressionnant d’apprendre lors d’une visite guidée que tout cela ne pousse qu’en quelques heures. Pas moins de 200 variétés ont trouvé refuge à Prafrance. Petits, grands, noirs … La découverte sera à la hauteur! Et quoi de mieux pour trouver un peu d’ombre lors des étés torrides.

DANS LES JARDINS ASIATIQUES

En vous promenant dans le parc, vous tomberez sur le vallon du dragon. Pourtant plus que la fureur, c’est la quiétude qui domine. L’imitation d’un jardin japonais ajoute un peu plus à l’apaisement du lieu. Pas étonnant que des séances de yoga s’y déroulent. Le petit cours d’eau, la porte d’un temple shinto, les grosses carpes qui nagent entre les papyrus d’Egypte et les lotus forment un cadre enchanteur. Un village lao est aussi reconstitué. Ne vous étonnez donc pas si les bananiers et les cannes à sucre font partie du paysage.

 

Informations pratiques sur la bambouseraie de Prafrance: 

Où manger? Plutôt que de manger à la bambouseraie de Prafrance, faites un crochet jusqu’Anduze. Chez Saveurs du Sud, on mise sur la cuisine bio et de terroir. Vous avez la possibilité de manger dans la petite cour charmante. Et en plus, la formule entrée, plat, dessert n’est qu’à 25 euros.

D’autres articles vous attendent sur notre périple dans le Languedoc-Roussillon:

Le Mont Lozère, terre de transhumance

Le musée du Désert, un hommage aux protestants du Languedoc

=> Nîmes et ses environs

=> Le Narbonnais

Le Pays cathare

=> Le Pic du Canigou

=> Carcassonne

PROCHAINE ETAPE: MONTPELLIER (A 1h10 de la Bambouseraie de Prafrance)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *