Irlande du NordRoyaume-Uni

4 JOURS SUR LA CAUSEWAY COAST

Aujourd’hui extrêmement populaire, la côte de l’Irlande du Nord surfe sur le succès. Mais très souvent, elle n’est qu’un programme de deux jours dans un voyage en Irlande. J’ai décidé de remédier à ce problème en vous proposant un programme de 4 jours sur la Causeway Coast.

Une journée ne sera pas de trop pour entreprendre une marche sur la Causeway Coast Way. Sûrement l’un des plus beaux sentiers littoraux d’Europe qui vous mène jusqu’à la Chaussée des géants.

Voyage A TROIS TEMPS

Au programme de ce beau road trip :

  • Des formations géologiques uniques au monde
  • Des sentiers littoraux sur une côte restée sauvage
  • Du whiskEy
  • Des endroits où on a croisé Jon Snow, Tyrion et Daenerys
  • Une belle île en mer
  • Des routes cachées

Enfilez vos chaussures de rando ou votre côte de maille et suivez-nous vers une destination hyper tendance !

Je préviens d’avance tous mes lecteurs que je ne me suis engagé que dans les deux premières saisons de Game of Thrones. J’ai donc dû vaincre les spoils à la préparation de cet article.

Ce voyage a été effectué en août 2019.

JOUR 1/ BALLYCASTLE ET LA ROUTE PANORAMIQUE DE TORR HEAD

            Au matin, prenez le temps d’arriver et logez à Ballycastle. C’est une localité vraiment idéale où poser ses valises. Il y a de l’animation, des maisons colorées et surtout des pubs où on pourra commander un irish coffee ou un verre de whiskey. Il y a même une belle petite plage où vont les locaux. L’occasion est aussi là d’aller se goinfrer d’un fish & chips le midi avant de partir pour de nouvelles aventures l’après-midi.

Réservez-vous la surprise de la Chaussée des Géants pour un autre jour. Le mystère a du bon. Pour cette première après-midi, pourquoi ne pas plutôt emprunter une route laissée de côté par les voyageurs ? La route panoramique de Torr Head est à seulement quelques kilomètres de Ballycastle. Il faudra y rouler avec prudence tant l’espace est étroit et les pentes sont raides mais si l’aventure ne vous fait pas peur, vous serez mille fois récompensés. Et pour les fans de la série Game of thrones, certains lieux vous évoqueront sûrement quelque haut fait ou tractation diplomatique.Prenez donc l’A2 vers le nord en suivant le panneau « Scenic Route ». Vous devrez prendre trois embranchements.

Le premier conduit au parking de Coolanlough où vous pourrez faire une petite randonnée balisée de 5kms jusqu’à Fair Head. Arrivé à destination, des falaises à pic vous donnent le vertige et vous scruterez par beau temps l’Ecosse en face ou les monts d’Arran. D’ici, on jette un œil à gauche pour apprécier la Causeway Coast qui s’étire de tout son long.

Le deuxième est aussi le plus périlleux. La raideur des pentes pourrait en décourager plus d’un, mais pas vous. Vous atteindrez Murlough Bay. Arrêtez vous quelques minutes pour profiter de cette superbe baie. le plus bel endroit de cette route panoramique.

Du vent à Murlough Bay

Le troisième est moins spectaculaire. Si certains souhaitent s’arrêter là, ils ne manqueront pas grand-chose à Torr Head. Ici, il reste les ruines de maisons de garde-côtes ou encore une ancienne glacière où on conservait les prises de pêche.

Beau temps sur Torr Head

Pour les fans de Game of Thrones :

  • Fair Head ou les Dragonston Cliffs a été plusieurs fois au centre de l’attention dans la saison 7. Dans l’épisode 3, c’est ici que Varys demande à Melisandre de quitter Westeros pour toujours. Dans l’épisode 5, Daenerys, Jon et Drogon y partagent un moment ensemble avant que Tyrion et Daenerys fassent de même dans l’épisode 6.
  • Murlough Bay ou aussi le camp de Renly. C’est ici que les deux frères Baratheon se rencontrent dans l’épisode 4 de la saison 2. Elle est aussi connue comme la Baie des esclaves car Tyrion et Jorah y ont été capturés pour devenir esclaves dans l’épisode 6 de la saison 5.

JOUR 2/ THE CAUSEWAY COAST WAY

Une journée ne sera pas de trop pour entreprendre une marche sur la Causeway Coast Way. Sûrement l’un des plus beaux sentiers littoraux d’Europe qui vous mène jusqu’à la Chaussée des géants.

Comptez 4 à 6 heures pour effectuer ce tronçon spectaculaire.

On dépose sa voiture à Carrick-a-Rede pour commencer. Cela signifie qu’il faudra héler un taxi à la Chaussée des géants. Prenez un numéro d’avance car il sont très demandés. Bref, après s’être amusé sur ce pont suspendu qui peut donner le vertige, les choses sérieuses peuvent commencer. Il suffit d’aller à gauche et de suivre le panneau Causeway Coast Way jusqu’à la Chaussée des géants.

Entre vents et moutons, nous avons longé les falaises. Sans la peur de tomber, nous nous sommes arrêtés manger un morceau dans le magnifique petit port de Ballintoy. Tout autour, des formations rocheuses surgissent de la mer.

Le port de Ballintoy

Après quelques difficultés à avancer à cause des marées (allez-y à marée basse), nous avons finalement atteint la plage de White Park Bay. C’est là qu’on se rend compte que les îles britanniques offrent quelques-unes des plus belles plages du monde. Sur 2 kilomètres, le sable blanc s’étire. On a croisé quelques vaches qui se la coulaient douce. Ne pensez pas vous baigner ici. Les courants vont vite vous décourager.

Il ne restait qu’a poursuivre en longeant les falaises. Pas très difficile de trouver son chemin. Sur le chemin, les ruines de Dunseverick Castle et des chevaux crinière au vent distrayaient notre balade.

Plus on avançait, plus on en prenait plein la vue. Des falaises tombaient de plus en plus à pic. Des pics rocheux et des aiguilles surgissaient de la mer. Le clou du spectacle, c’est le point de vue d’Hamilton’s Seat. Un panorama spectaculaire sur un littoral irrégulier où on se dit que si on glisse, on n’en réchappera pas. Assis sur un banc comme un papi tranquille, je me suis posé 30 minutes à contempler cette nature bien faite.

Le point de vue d’Hammilton’s Seat

Et puis, il faut bien se résigner à avancer pour atteindre la destination finale. C’est grâce aux Sheperd’s Steps, un escalier creusé dans la falaise qu’on peut enfin dire : je suis à la Chaussée des Géants.

Première bonne nouvelle quand on arrive à pied : on n’a pas à débourser un seul centime et à perdre son temps à garer la voiture au parking. Bon par contre, comme on n’arrive pas à l’aube, il y a foule.

Deuxième nouvelle, il n’existe pas une mais deux chaussées. Une autre plus petite que celle qu’on a en tête.

Je ne vais pas revenir sur l’origine de cette formation géologique classée à l’UNESCO. Vous trouverez moults renseignement sur le site de l’organisation. Mais ces 40 000 orgues basaltiques alignés sur la côte d’Antrim ont une histoire.

C’est un titan qui aurait assemblé ces pavés de lave. Son nom : Finn mac Cumaill qu’on n’hésite pas à représenter sur certaines façades torse nu et bière à la main. Ce monsieur était en dispute avec son homologue écossais, Bennandonner. Mais pas de bol, alors qu’il est géant, l’autre est plus géant que lui. Il retourna donc sur ses terres, caché en bébé par sa femme qui le fit passer pour son fils. Sauf que Bennadonner vit la taille du bambin et s’était dit que son père devait être un immense colosse. Il s’enfuit en Ecosse en détruisant la « Chaussée des Géants » pour éviter d’être poursuivi.

Avant la bataille pour un trône, la bataille des géants faisait rage ici.

La Chaussée des Géants retrouvée

 

    Pour les fans de Game of Thrones :

  • Ballintoy a servi à des scènes de la saison 2. Renommé port de Lordsport, c’est ici que Theon s’embarquait pour les îles de Fer et se faisait baptiser dans les épisodes 2 et 3. Dans l’épisode 5 de la saison 6, on assiste à la noyade et la renaissance d’Euron.

JOUR 3/ DUNLUNCE CASTLE, BUSHMILLS ET DARK HEDGES

Pour ce troisième jour, nous avons consacré une première matinée au château en ruines de Dunluce Castle. Presque suspendu entre terre et mer, ce fut un endroit propice pour prendre quelques photos de la côte. Les explications permettent de reconstituer mentalement ce à quoi il devait ressembler. Remarquez que certains pans du château furent construits avec des moellons de la chaussée des géants. Tout comme certaines maisons alentour.

Dans les ruines de Dunluce Castle

On s’est remis ensuite de nos émotions avec un petit whiskey. J’insiste sur l’orthographe car les Irlandais tiennent absolument à se distinguer de leurs voisins. Le whiskey est irlandais, le whisky est écossais. Je préfère le whisky mais ne le dites à personne.

C’est donc à Bushmills, la grande distillerie du coin que nous avons effectué une visite guidée. Il y en a une toutes les heures. English only.

Sans vous raconter toute la visite, l’une des grandes différences entre le whiskey et le whisky, c’est que le pour le premier, l’orge germe puis sèche dans des fours fermés. Le grain n’est jamais en contact avec la fumée. Les whiskeys n’ont donc aucun goût de fumé. L’autre différence, c’est la distillation. 3 fois pour le whiksey contre deux généralement pour le whisky.

Les fûts utilisés à Old Bushmills ont déjà servi pour le Xérés, le Bourbon et le Porto ? C’est ainsi qu’on joue sur les arômes, le vieillissement et les mélanges en plus. Récemment, la distillerie a été rachetée par un riche mexicain. Une sélection de whiskey maturent dans des fûts ayant servi à la tequila. Résultat dans quelques années.

Ce qui m’a surtout marqué à Bushmills, ce sont les trottoirs et les drapeaux flanqués aux maisons. Aucun doute, les habitants sont ici unionistes. Cela veut dire qu’ils sont pour rester dans le Royaume-Uni. La période des « Troubles » n’était pas totalement évacué. Sachez que si ici, les trottoirs sont peints aux couleurs de l’Union Jack, vous tomberez aussi sur des villages dits nationalistes et qui veulent donc être rattachés à l’Irlande.

On a terminé la journée aux Dark Hedges. Cette célèbre allée d’arbres penchés a été planté par la famille Stuart pour impressionner les visiteurs qui arrivaient à la Gracehill House. Aujourd’hui, les fans de Game of Thrones s’y pressent. N’espérez pas avoir une photo sans personne dessus.

Dans l’allée de Dark Hedges

Pour les fans de Game of Thrones :

  • Les Dark Hedges ont été utilisés dans le premier épisode de la saison 2 quand Arya s’échappe. La route s’appelait la route du roi dans la série.

  

JOUR 4/ RATHLIN ISLAND ET PORTSTEWART  

Nous avons consacré notre dernière journée à Rathlin Island. Au départ de Ballycastle, on peut emprunter un ferry. On y vient pour randonner, observer les oiseaux et profiter de la tranquillité des lieux. On peut aussi du vélo mais la pluie du jour ne nous avait pas motivés.

En arrivant, dirigez-vous sur Mill Bay. Vous avez de grandes chances d’apercevoir un ou plusieurs phoques qui s’étendent sur les roches et se laissent caresser par les vagues.

Pour les amateurs d’oiseaux, les espèces nomades se rassemblent de mai à début. Guillemots, macareux et petits pingouins se donnent rendez-vous sur les falaises chaque année. 

L’endroit pour les observer est le Westlight Seabird centre à l’endroit du phare occidental. Ici, des bénévoles se réunissent chaque année pour récolter des données sur les oiseaux. J’ai pu observer pour la première fois de ma vie un bébé fulmar. Vous pouvez y aller mais il existe une navette à partir du port où vous êtes arrivés.

Le temps a un peu gâché cette escapade mais ensoleillée, l’île est propice à de très belles balades.

Ratlin Island. Presque seuls au monde

Pour terminer votre séjour de 4 jours sur la Causeway Coast, roulez vers l’ouest. Profitez d’un magnifique coucher de soleil sur la plage de Portstewart. Longue de 2,5 kilomètres, elle invite à la flânerie. C’est un des meilleurs endroits pour déguster des fruits de mer et en particulier du homard.

Coucher de soleil sur Portstewart

Pour les fans de Game of Thrones :

  • La plage de Portstewart fut rebaptisée la côte de Dorne pour l’occasion. C’est ici que Jaime et Bronn ont accosté pour sauver Myrcella. C’est aussi là qu’Ellaria a juré vengeance envers les Lannisters dans l’épisode 4 de la saison 5.

Informations pratiques sur la Causeway Coast: 

Quand s’y rendre?: Les mois de juillet et août sont les plus propices si vous souhaitez avoir du beau temps. Septembre se vide des touristes.

Comment s’y rendre?: C’est à seulement une heure de l’aéroport de Belfast. C’est encore moins loin de Derry/Londonderry mais son aéroport n’a pas de liaison avec la France.

Où loger? Chez Noeleen qui a un très bel appartement en plein centre de Ballycastle. Idéal pour 4 personnes (2 chambres avec un lit double et deux lites simples).  Enplus, Noeleen donne de supers conseils pour aller manger.

Où manger?  • Ursa Minor: idéal pour prendre le petit-déjeuner. Ce café-boulangerie propose notamment un excellent friand aux amandes. Une adresse qui se situe à Ballycastle.

                          • Bushmill’s Inn: une bonne adresse gastro à Bushmills. Un endroit particuler puisqu’il s’agit d’anciennes écuries. On vient ici pour manger de la cuisine irlandaise fête de pêche et de gibier.

                          • Harry’s Shack: On vient d’abord pour sa situation. Plantée au beau milieu de la plage de Portstewart, cette grande cabane en bois est un excellent spot pour profiter du coucher de soleil. Mais c’est aussi un restaurant où on sert d’excellents fruits de mer. Je me souviens encore du homard. Très prisé. Nécessaire de réserver.

Où réserver pour Rathlin island? Il est nécessaire de réserver ici. Les horaires n’ont pas été affichés en ce moment à cause de la crise sanitaire.

MON AVIS SUR SUR LA CAUSEWAY COAST

La Causeway Coast tient toutes ses promesses. Certes, les touristes sont nombreux sur le Carrick-a-Rede et sur la Chaussée des Géants. Mais ne restant bien souvent qu’une seule journée, tous les autres coins sont à vous. Idem pour les fans de Game of Thrones. Hormis les Dark Hedges, tous les autres sites de tournage sont plutôt désertés. En dehors des randonnées et de la série, la région a d’autres choses à offrir: les châteaux en ruines ou le whiskey entre autres. Alors que la région a été mise en lumière par la série de fantasy pendant 8 ans, elle n’a pas été défigurée encore par le tourisme de masse contrairement à Dubrovnik par exemple. Mais ça ne durera peut-être pas longtemps. C’est peut-être le moment de la choisir en 2021 à un moment où le tourisme repartira lentement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *